[Maths CP]: affichage des doubles (façon Stella Baruk)

Voici la progression et l’affichage réalisés avec les élèves pour la mémorisation des doubles.

Stella Baruk insiste sur l’entrainement de 3 composantes sensuelles: le rythme, le toucher er la vue, pour les calculs de sommes.

1. Sentir avec les doigts les doubles- déroulement

Mettre ses 2 mains (fermées) face à face. Le principe est  de déplier un doigt et de le compter, en commençant par les pouces. Ainsi les élèves sentiront au bout de leurs doigts ce que feront « un et un », « deux et deux », « trois et trois » etc…Chaque fois qu’on arrive à un nombre pair, les doigts correspondants se touchent par leur extrémité.

  • Sortir le pouce gauche (dire « un »), sortir le pouce droit (dire « deux« ),
  • sortir l’index gauche (dire « trois »), sortir l’index droit (dire « quatre« ),
  • sortir le majeur gauche (dire « cinq »), sortir le majeur droit (dire « six« ),
  • sortir l’annulaire gauche (dire « sept »), sortir l’annulaire droit (dire « huit« )
  • sortir l’auriculaire gauche (dire « neuf »), l’auriculaire droit (dire « dix« ).

A chaque fois, accentuer l’énonciation du 2è nombre.

–> Réaliser 2 ou 3 fois le jeu en scandant/ rythmant bien. Ecrire au tableau ce que nous avons découvert en nombres: 1+1 = 2;  2+2 = 4 ; 3+3 = 6 etc…

Cacher ce qui est écrit puis s’exercer sur l’ardoise ou à l’oral en posant des questions « trois et trois ? » Au début, laisser le temps aux élèves de joindre leurs mains pour répondre.

2. Après 5+5=10, adieu le comptage…

Il faut être 2 (4 mains). Faire venir un élève au tableau, lui demander de lever 7 doigts. La maitresse superpose ses 7 doigts à ceux de l’élève: quand les deux « sept » sont superposés, on peut facilement lire « dix » pour les 2 cinq superposés et « quatre » pour les 2 deux. On lit « dix-quatre », donc « quatorze ».

Procéder de la même manière pour les autres doubles. Penser à prendre des photos pour construire l’affichage.

  • Ecrire au tableau les découvertes en nombres, en écriture mathématiques: 6 + 6 = 12 ; 7 + 7 = 14 etc…
  • Puis cacher le tout, et à nouveau, passer à une phase de questionnement oral, en laissant le temps aux enfants de faire ce qui est demandé avec les doigts (et ceux d’un camarade).
  • Plus tard, lors du questionnement oral, les élèves pourront se passer de l’aide d’un camarade. Par exemple, pour « faire sept et sept », ils poseront leur « sept » devant eux avec les doigts et imagineront qu’un autre est superposé au-dessus.
  • Enfin, la dernière étape du questionnement oral (tout ne se fait pas le même jour hein !) se fera sans aucune manipulation de doigts: il faudra imaginer, visualiser le tout.

Mon affichage

Après cette progression (même si j’y ai encore recours afin de bien enfoncer le clou maitriser les doubles), nous avons réalisé cet affichage avec les photos prises :

doucles

Bon, d’accord, il manque 6+6 = 12 au début… en fait il est prêt, il attend juste d’être affiché car c’est un peu trop haut pour moi…il me faut un escabeau… je mettrai une photo finalisée.

> Le fichier si vous voulez réaliser l’affichage (il faudra juste changer les photos !)

PDF-Documents-icon

http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=classeurdec02-21&o=8&p=8&l=as1&asins=2210719909&ref=qf_sp_asin_til&fc1=000000&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=0000FF&bc1=000000&bg1=FFFFFF&f=ifr

8 réflexions sur “[Maths CP]: affichage des doubles (façon Stella Baruk)

  1. elsa dit :

    Bonjour,
    cela fait quatre ans que je travaille d’après Stella Baruk, mais je découvre seulement aujourd’hui tes affiches. J’ai quitté le fichier cette année car je me retrouvai coincée rapidement par des exercices très longs à expliquer… Je pioche à droite et à gauche et j’utilise les fiches PEMF (Freinet) qui vont exactement dans le même sens. Je te remercie pour ton travail.

  2. Mais c’est génial !
    Je me tâtais aussi à me procurer ses ouvrages ,au moins le 1er tome mais là, ça me convainc !

    Merci pour ton affichage et ton explication. Je tente cette approche dès demain car les doubles cette année ne passent pas trop !

      • Alors ils ont adoré !!!!
        Pour les élèves fragiles, c’est encore un peu fastidieux car 2 ne parviennent pas encore à dire rapidement que 10 et 6, ça fait seize.
        Mais les autres, ça a fait tilt direct et m’ont dit que c’était trop bien pour s’en rappeler.
        Demain, je construis l’affichage avec eux à partir de tes docs.

        J’utilise Cap Math et j’aime bien dans l’ensemble car les situations problèmes dont intéressantes. Mais je trouve que ce genre de choses n’est pas assez bien explicité.

        Merci encore😉

      • classeurdecole dit :

        Merci pour ton retour ! chez moi aussi, ce n’est pas « miraculeux » avec tous les élèves !!
        Si tu lis le 1er tome, tu trouveras plein d’explications, d’idées pour ces nombres qu’elle appelle les « cachottiers » : dix-un (onze), dix-deux (douze), dix-trois, dix-quatre, dix-cinq et dix-six ! souvent qd je compte des choses en classe ou les élèves qui sont dans le rang, je compte de cette manière qd je suis arrivée à 10…ça les fait bcp rire et ils me corrigent « nonnnn maitresse, pas « dix-trois », treize !!!! » mais du coup, ils ont bien compris le treize comme dix et encore 3 !! (bon, là non plus, c’est pas génialissime pour tous, j’ai tjs un ou 2 récalcitrants qui mettent plus de temps à comprendre !)

  3. Encore un article super intéressant, merci!
    Je voulais m’acheter un bouquin de Stella Baruk pour potasser le sujet cet été, mais je ne sais lequel choisir, le 1 ou le 2… QUe me conseilles-tu?

    • classeurdecole dit :

      Coucou Ptite Julie ! En fait, comme je n’ai pas eu à les acheter (ma collègue me les a prêtés), j’ai lu les 2 (enfin presque, j’ai pas tout à fait fini le 1er…) Le 1er tome traite de la numération et est à lire avant le 2e de ttes façons. Le 2e traite du calcul, mais je ne sais pas si j’aurai bien tt compris sans avoir lu le 1, elle y fait souvent référence…et la manière dont elle construit l’ap de la numération se retrouve dans l’ap des calculs…
      Jsais pas si jsuis claire….enfin bon, jpense qu’il faut ingurgiter le 1er tome déjà ! (Et il contient déjà plein de pistes hyper intéressantes à lui seul.)

      • Sophie M. dit :

        Bravo pour cette approche! Je m’intéresse aussi aux travaux de Stella Baruk et ton affichage est super! Je m’en inspirerai pour le mien (et je vois que nous avons les mêmes soucis pour les accrocher!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s