Enseignants en deuil

Aujourd’hui devait être un jour de joie pour des milliers d’enseignants et d’écoliers.

Malheureusement il n’en sera rien, et c’est avec une profonde tristesse et beaucoup d’émotions que j’ai appris la terrible nouvelle, l’assassinat d’une collègue, dans sa classe, alors qu’elle assurait l’accueil matinal de ses élèves de Grande Section.

Je m’associe à mes collègues de la Communauté des Profs Blogueurs pour lui rendre hommage.

En ce jour, j’ai une pensée pour Fabienne Terral-Calmès, sa famille et ses collègues.

Une pensée également pour ces enfants de GS qui ont assisté à cet acte horrible.

Je suis triste, émue et profondément choquée.

Une réflexion sur “Enseignants en deuil

  1. La mère Mich dit :

    Je partage ton émotion et tes pensées pour cette collègue.
    Il y a un détail qui me choque : cette maman était « déséquilibrée » on nous l’a dit et redit. Et elle l’est sans l’ombre d’un doute.
    N’empêche, elle n’a pas planté le premier venu dans la rue, comme le font tous les déséquilibrés. Elle est allée assassiner cette enseignante parce qu’elle avait été « méchante » avec sa fille. C’est ce qu’elle a dit aux policiers qui l’ont arrêtée. Mais pour je ne sais quelle raison, c’est vite passé à la trappe.
    Peut-être que c’est plus politiquement correct de ne rien dire de cette violence qui monte dans certaines écoles?

    La veille, le jeudi 3 juillet, nous avions relaté à notre IEN des incidents (menaces, insultes) survenus dans notre école. Nous finissions notre signalement par « même si l’on peut raisonnablement penser que ces incidents sont causés par quelques rares parents, nous constatons que leur fréquence et leur intensité augmentent un peu plus chaque année. »

    Voilà… Je ne veux surtout pas noircir le tableau, j’ai conscience que toutes les écoles ne vivent pas la même réalité. N’empêche que nous on souffre au boulot, on souffre du non respect, des insultes et des menaces en tous genres.

    J’espère que la chaleur estivale ne nous fera pas oublier cette collègue tuée au travail, et qu’à la rentrée la profession lui rendra l’hommage qui lui est dû.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s