[Maths CP] : fiches sur les doubles

doubles ban

J’ai abordé les doubles à la manière de Stella Baruk (voir précédent article ici).

Voici 2 fiches:

  •  La 1è permet de recenser les doubles après les avoir abordés. (J’ai donné la fiche en 2 fois: les doubles jusqu’à 5+5 d’abord; puis le reste plus tard).
  • La 2è fiche comporte des exercices sur les doubles (et double +1).

PDF-Documents-icon
http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=classeurdec02-21&o=8&p=8&l=as1&asins=2210557003&ref=qf_sp_asin_til&fc1=000000&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=0000FF&bc1=000000&bg1=FFFFFF&f=ifr http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=classeurdec02-21&o=8&p=8&l=as1&asins=2210719909&ref=qf_sp_asin_til&fc1=000000&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=0000FF&bc1=000000&bg1=FFFFFF&f=ifr

[Maths CP]: affichage des doubles (façon Stella Baruk)

Voici la progression et l’affichage réalisés avec les élèves pour la mémorisation des doubles.

Stella Baruk insiste sur l’entrainement de 3 composantes sensuelles: le rythme, le toucher er la vue, pour les calculs de sommes.

1. Sentir avec les doigts les doubles- déroulement

Mettre ses 2 mains (fermées) face à face. Le principe est  de déplier un doigt et de le compter, en commençant par les pouces. Ainsi les élèves sentiront au bout de leurs doigts ce que feront « un et un », « deux et deux », « trois et trois » etc…Chaque fois qu’on arrive à un nombre pair, les doigts correspondants se touchent par leur extrémité.

  • Sortir le pouce gauche (dire « un »), sortir le pouce droit (dire « deux« ),
  • sortir l’index gauche (dire « trois »), sortir l’index droit (dire « quatre« ),
  • sortir le majeur gauche (dire « cinq »), sortir le majeur droit (dire « six« ),
  • sortir l’annulaire gauche (dire « sept »), sortir l’annulaire droit (dire « huit« )
  • sortir l’auriculaire gauche (dire « neuf »), l’auriculaire droit (dire « dix« ).

A chaque fois, accentuer l’énonciation du 2è nombre.

–> Réaliser 2 ou 3 fois le jeu en scandant/ rythmant bien. Ecrire au tableau ce que nous avons découvert en nombres: 1+1 = 2;  2+2 = 4 ; 3+3 = 6 etc…

Cacher ce qui est écrit puis s’exercer sur l’ardoise ou à l’oral en posant des questions « trois et trois ? » Au début, laisser le temps aux élèves de joindre leurs mains pour répondre.

2. Après 5+5=10, adieu le comptage…

Il faut être 2 (4 mains). Faire venir un élève au tableau, lui demander de lever 7 doigts. La maitresse superpose ses 7 doigts à ceux de l’élève: quand les deux « sept » sont superposés, on peut facilement lire « dix » pour les 2 cinq superposés et « quatre » pour les 2 deux. On lit « dix-quatre », donc « quatorze ».

Procéder de la même manière pour les autres doubles. Penser à prendre des photos pour construire l’affichage.

  • Ecrire au tableau les découvertes en nombres, en écriture mathématiques: 6 + 6 = 12 ; 7 + 7 = 14 etc…
  • Puis cacher le tout, et à nouveau, passer à une phase de questionnement oral, en laissant le temps aux enfants de faire ce qui est demandé avec les doigts (et ceux d’un camarade).
  • Plus tard, lors du questionnement oral, les élèves pourront se passer de l’aide d’un camarade. Par exemple, pour « faire sept et sept », ils poseront leur « sept » devant eux avec les doigts et imagineront qu’un autre est superposé au-dessus.
  • Enfin, la dernière étape du questionnement oral (tout ne se fait pas le même jour hein !) se fera sans aucune manipulation de doigts: il faudra imaginer, visualiser le tout.

Mon affichage

Après cette progression (même si j’y ai encore recours afin de bien enfoncer le clou maitriser les doubles), nous avons réalisé cet affichage avec les photos prises :

doucles

Bon, d’accord, il manque 6+6 = 12 au début… en fait il est prêt, il attend juste d’être affiché car c’est un peu trop haut pour moi…il me faut un escabeau… je mettrai une photo finalisée.

> Le fichier si vous voulez réaliser l’affichage (il faudra juste changer les photos !)

PDF-Documents-icon

http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=classeurdec02-21&o=8&p=8&l=as1&asins=2210719909&ref=qf_sp_asin_til&fc1=000000&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=0000FF&bc1=000000&bg1=FFFFFF&f=ifr

[Maths CP] : fiches de numération, différenciation

A partir de Comptes pour petits et grands de Stella Baruk, j’ai fait quelques fiches pour aider un élève. J’ai repris les premiers nombres pour travailler la différence entre « nombre-de » et « nombre ».

> Petit  rappel des notions (parce que ça fait pas de mal)

* On parle avec des mots pour exprimer quelque chose. Ces mots peuvent être dits ou écrits.* Il y a des mots qui disent des numéros ou la quantité.* Ces mots peuvent s’écrire de 2 façons : en français (cinq) ou avec des signes spéciaux, les chiffres (5)

* Une quantité dite avec ces mots-là est un nombre-de.

* Un nombre n’est pas une quantité, mais une idée (permet d’imaginer une quantité).

* Un numéro sert à savoir est quelque chose ou quelqu’un, ou à marquer, repérer.

* Un numéro n’est pas un nombre.

> Progression :

  1. Reconnaitre « 5 » en nombre-de puis Reconnaitre « 5 » en nombre (représentation de nombres)
  2. Reconnaitre « 5 » et « 6 » en nombre-de puis reconnaitre « 6 » en nombre
  3. Reconnaitre « 7 » en nombre-de puis reconnaitre « 7 » en nombre (représentations)
  4. Reconnaitre 5, 4 et 3 en nombre-de puis en nombre
  5. Reconnaitre « 8 » en nombre-de puis reconnaitre « 8 » en nombre
  6. Reconnaitre « 9 » en nombre-de puis reconnaitre « 9 » en nombre
  7. Reconnaitre « 2 » en nombre-de puis en nombre
  8. Reconnaitre « 1 » en nombre-de puis en nombre

> Les fiches d’exercices pour « 5 », « 6 » et « 7 »

modèle maths baruk

PDF-Documents-icon

> Des liens avec du matériel pour travailler de cette manière (S. Baruk)

Chez Ipotâme : affichage, exercices

Chez Gentiane: affichage et exercices

Chez Loup Glacé : des cartes « Est-ce que je peux dire … ? »

Chez Valentinou : programmation, affichages, préparation des séances pour la période 1 et paperboard pour TBI !
http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=classeurdecol-21&o=8&p=8&l=as1&asins=2210719895&ref=tf_til&fc1=000000&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=0000FF&bc1=000000&bg1=FFFFFF&f=ifr

[Jeux maths CP] : Logicos numération

logicos

Voici quelques Logicos pour la numération en CP (avec boites de Picbille et représentations des doigts comme Stella Baruk)

> Les logicos, quoi -t-est-ce ?

Je vous laisse parcourir les sites Maternailes, celui d’Amelise et celui de Lutin Bazar. Vous trouverez toutes les explications nécessaires, et bien plus encore… chacune à fabriquer des tas de logicos dans différents domaines et pour différents niveaux !

> Pour ce qui est de mes logicos, je vous laisse le soin de numéroter les planches dans l’ordre voulu (par exemple, si vous fonctionnez à la manière de S. Baruk, vous utiliserez les planches pour les nombres entre 30 et 69 avant d’utiliser les nombres <30…)

Les 12 premiers logicos – Numération CP

PDF-Documents-icon

[Maths CP] : affichages et matériel

maths CP

Voici quelques affichages mathématiques (je ne vous les propose pas tous car certains existent déjà sur d’autres supers blogs)

> Frise numérique ici

20140221_172443

> Affichage des nombres 1 à 19 (inspiré des travaux de Stella Baruk): la petite étoile indique les nombres « cachottiers ».

 PDF-Documents-icon

> Affichage des nombres  20, 30, 40, 50, 60 (mixant S. Baruk et Brissiaud)

 PDF-Documents-icon

* Remarque: oui oui, c’est normal que dans le fichier il n’y ait rien d’écrit sur les lignes ! c’est à vous de l’écrire de votre plus belle écriture. Pourquoi ? parce qu’il s’agit aussi d’un modèle d’écriture pour les élèves et (je me répète) aucune police d’écriture cursive n’est convenable (pour moi) du point de vue des gestes d’écriture.

> Les cartons des doigts comme S. Baruk (j’utilise aussi les doigts de Patti du fichier Picbille)

 doigts baruk

PDF-Documents-icon

Autres affichages

affichages divers maths

> Les maisons de décomposition des nombres :

 PDF-Documents-icon

> La maison des doubles :

 PDF-Documents-icon

> La maison des moitiés :

 PDF-Documents-icon