[Lecture péda] L’attitude des enseignants / Brigaudiot

//ws-eu.amazon-adsystem.com/widgets/q?ServiceVersion=20070822&OneJS=1&Operation=GetAdHtml&MarketPlace=FR&source=ac&ref=qf_sp_asin_til&ad_type=product_link&tracking_id=classeurdec02-21&marketplace=amazon&region=FR&placement=2011404231&asins=2011404231&linkId=&show_border=true&link_opens_in_new_window=true

J‘ai déjà évoqué plusieurs fois ce livre qui fait partie des incontournables !

Je fais ici juste un petit résumé de la première partie que je trouve très intéressante (bon, comme tout le reste en fait !)

Une attitude des maitres

1/ Faire confiance aux enfants

* Etre persuadé que tous les E peuvent apprendre

> TOUS

Il faut en être convaincu : tous peuvent y arriver. C’est la condition pour que les E soient portés par une vraie dynamique d’apprentissage.

Pour leur montrer que TOUS peuvent y arriver, les marques linguistiques employées à leur égard sont très importantes :

  • les E qui « savent déjà« 
  • les E qui « savent déjà un peu« 
  • les E qui « sont en train d’apprendre »
  •  les E qui ne « savent pas encore« 

3 groupes d’E:

  1. les E les plus « performants », qui savent déjà lire
  2. les E qui progressent lentement mais sûrement
  3. les E prioritaires qui semblent loin de l’entrée dans l’écrit ou qui présentent des troubles importants de l’attention et du comportement

Principe inébranlable : tout faire pour les E prioritaires.

Avoir toujours en tête que l’attitude et le langage de maitre sont décisifs parce que les E s’y voient en miroir. Les E oseront essayer, prendre des risques cognitifs, prendront confiance en eux SI le maitre leur montre que c’est ce qu’il attend d’eux.

> A LEUR MANIERE

Rechercher toutes les manières possibles pour que tous les E puissent « démarrer ». En effet, à partir du moment où les E ont compris le principe des relations lettres-sons, ils rendent très vite ce principe opératoire.

Le maitre doit se caler sur des savoir-faire individuels : ce que fait trop, ou pas assez, ou pas encore tel E dans telle situation.

> DANS LA DUREE

Le maitre doit s’appuyer sur le « déjà là » (ce que savent déjà les E, leurs représentations).    

* Réussir vs essayer

> LE DROIT A L’ESSAI

Parler du « droit à l’essai » plutôt que du « droit à l’erreur ». On considère en effet qu’il n’y a pas d’erreur quand on est en cours d’apprentissage nouveau.

Il faut même considérer l’essai comme un devoir plutôt qu’un droit puisque les E qui craignent l’échec ne vont pas oser.

Une réussite est signe d’un acquis alors qu’un essai est signe d’apprentissage. Il faut donc rechercher les essais des E et prendre l’habitude de suivre les E dans leurs essais.

Ainsi, chaque fois qu’on le peut on essayera de comprendre la logique des remarques ou réponses des E. Souvent il arrive que les E nous donnent des réponses que nous n’attendons pas. Plutôt que refuser ces réponses, on peut trouver une vraie logique aux propos des E. (voir attitude VIP)

* L’attitude V.I.P

Caractérise l’attitude du maitre face à une réponse ou comportement d’E qui n’est pas celui qu’il attendait ou qui est hors propos.

La réaction à chaud dans cette situation est la suivante:

Valoriser : donner de la valeur à la réponse, montrer que c’est positif d’avoir essayé

Interpréter : montrer qu’il comprend la logique de l’E, il explicite ses propres procédés cognitifs

Poser un écart : mettre sa réponse face à celle de l’E. C’est permettre à l’E de se repositionner comme chercheur.

2/ Créer une dynamique de classe

Chaque personne-élève doit se reconnaitre en train d’apprendre à sa manière à lui dans le projet de classe.

Proscrire la concurrence entre E et rechercher la coopération et l’autonomie.

* S’intéresser à ce qui intéresse les E

* Les rendre coopérants

Apprendre aux E le respect et la solidarité ; ne laisser passer aucune remarque blessante, aucun jugement de valeur.

Rendre les E coopérants : capables de s’aider intellectuellement pour résoudre des problèmes qui portent sur les apprentissages. Il est important d’apprendre les E à « aider »: donner des appuis, étayer, sans donner la réponse.

* Les rendre vraiment autonomes

Le maitre enseigne au sens de « donne des outils pour » et les E apprennent. Renvoyer les E aux outils dont ils disposent :

  • leur équipement mental pour réfléchir et raisonner (tête, oreilles…)
  • les activités cognitives dont ils sont capables (comparer, associer, déduire..)
  • leurs outils matériels

 

3/ Tout expliquer …

* aux enfants

Les E doivent être au clair avec ce qu’ils font là, où ils en sont et comment ils progressent.

Différents niveaux métacognitifs dans les propos du maitre:

  • il dit ce qu’il sait, lui, de là où les E en sont et de comment ils s’y prennent
  • il dit ce qu’il sait de ce que les E savent eux, de ces domaines
  • il dit ce qu’il fait, lui, pour essayer de les faire progresser

* aux parents

Une très grande part de la réussite des E se joue dans la confiance qu’ont les parents en:

  1. la capacité de leur E à apprendre à lire et à écrire
  2. la capacité de l’école à les y aider au maximum

Pour construire cette confiance, il faut TOUT leur dire, même leur montrer. Importance de bien préparer la réunion de rentrée (et rencontrer les parents en milieu et fin d’année). L’enseignant fait le point sur ces questions :

  • méthode (ne pas avoir de méthode n’est pas un handicap)
  • travail à la maison
  • évaluation (visibilité par le cahier du jour rapporté fréquemment + livrets trimestriels)
  • inquiétude (importance du cahier de liaison)
  • aide par les familles (regarder un livre le soir, inciter à un prêt de bibliothèque)
  • programmes (OUI, ils sont respectés même si on n’a pas de méthode de lecture)

* aux collègues

 

Résumé sous forme de mindmap :

 

1 brigaudiot

[Lecture CP] : lire les prénoms, jeux

Voici 2 petits jeux pour travailler la lecture des prénoms de la classe en début d’année.

Un jeu de QUI EST-CE ? et un jeu de LOTO.

> Ils sont en version modifiable (powerpoint) car ça m’étonnerait que vos élèves aient les mêmes prénoms que les miens ??

> Pour les ouvrir et les lire correctement, il vous faudra les polices suivantes : Antipasto, Console, CrayonE, ClementePDaa, Georgia Belle et QUEFONTita (toutes disponibles sur Dafont).

 

Le « Qui Est-ce ? »

 jeuquiestce

> Dans le fichier, il vous suffit de placer les photos dans chacune des cases blanches du tableau, puis d’inscrire le nom de chaque élève correspondant en-dessous (à la place du mot « prénom »). Il vous faudra peut être rajouter des cases au tableau (ici il y en a 20). Idem pour les étiquettes : se placer dans la case et écrire le prénom de chaque élève à la place du mot « prénom » (2 jeux d’étiquettes: un de chaque couleur)

Il y a deux planches pour que les élèves puissent jouer à 2 !

boutons téléchargezPPT

Jeu de loto

lotoprénomscript

lotoprénom

> 2 sortes de planches : prénoms écrits en script puis prénoms écrits en cursive (mais avec majuscule en capitale d’imprimerie)

boutons téléchargezPPT

[Lecture CP] : ateliers

ateliers lecture bannière

J’avais programmé un fonctionnement en ateliers dès le début d’année mais… je n’ai pas pu fonctionner ainsi pour de multiples raisons (temps, autres projets, construction de l’autonomie des élèves, configuration de la classe…) Finalement, c’est pour la dernière période que j’ai réservé ces ateliers. Fin d’année aidant, j’ai pu disposer les tables des élèves en groupes de 3 ou 4 sans que cela n’occasionne de désagréments (bavardages etc).

> Quand ?

    • Le matin, en arrivant en classe, juste après l’appel de la cantine.
    • 2 matins / semaine au début.
    • pendant 20 minutes. Munissez-vous d’un timer !

http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=classeurdecol-21&o=8&p=8&l=as1&asins=B001H8GB16&ref=qf_sp_asin_til&fc1=000000&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=0000FF&bc1=000000&bg1=FFFFFF&f=ifr

> Comment ?

  • Les tables étant groupées (3 ou 4 élèves), cela facilite grandement les choses. Chaque regroupement de tables faisait un atelier.
  • Les premières semaines, je définissais les ateliers à effectuer pour chaque groupe en veillant à faire des rotations sur les ateliers, et en programmant des ateliers spécifiques pour les élèves prioritaires.
  • 3 groupes en autonomie totale et 1 groupe avec moi. J’essayais de tourner un max pour voir chaque groupe; mais au départ j’ai qd même fixé la priorité sur les élèves prioritaires (ba oui, logique). Puis quand mes « petits prios » sont entrés dans la lecture (oui ! enfin !), je travaillais avec les autres groupes la fluence, la lecture par groupes de mots…

Avec quoi ? quel matériel ?

> Pour les lecteurs, atelier dirigé de FLUENCE J’ai juste remis en page des textes venant de chez Instit90. Je vous montre juste ce que ça donne, mais je ne vous les propose pas puisque l’idée vient de chez lui et que j’ai repris ses textes… Allez y faire un tour si vous ne connaissez pas son site, c’est une véritable mine d’or !!  fluence

> Pour les lecteurs, atelier dirigé de LECTURE PAR GROUPES DE MOTS

Il s’agit d’une activité des MACLE d’Ouzoulias. Voici la fiche de préparation (pas de matériel puisque c’est une activité à faire avec des textes déjà connus des élèves; donc pas de texte type) PDF-Documents-icon

> Ateliers autonomes

1/ Le vrai/ faux  

vrai faux

Les fiches du jeu PDF-Documents-icon La grille de correction et la fiche élève PDF-Documents-icon

 

2/ Le fichier de lecture (il est trèèès facile pour une fin de CP)  

lect autonome

Les fiches du jeu(à plastifier en recto/verso) PDF-Documents-icon La grille de correction et la fiche élève PDF-Documents-icon

 

3/ Les devinettes des sons J’ai trouvé cette super idée chez Dixmois. Elle propose une dizaine de fiches classées par sons à partir du CE1 ! Merci à elle pour cette originale idée 😉  

devinettes des sons

Les fiches du jeu PDF-Documents-icon La grille de correction et la fiche élève PDF-Documents-icon

 

4/ Le jeu « Je lis je fais » Cette génialissime idée n’est pas de moi, elle est encore d’Instit90 ! Je me permets de partager le jeu fabriqué car je n’ai pas exactement repris les consignes originales.  

jelisje fais PDF-Documents-icon

5 / Cartes COPIE ET DESSINE

On retrouve cette activité chez Zaubette puis beaucoup d’autres blogs.

J’ai fait quelques petites cartes plastifiées. Les élèves reportent le n° de la carte dans la marge de leur cahier puis dessine sur un petit carré de feuille blanche qu’ils collent ensuite dans le cahier sous la phrase.

copie et dessine

PDF-Documents-icon

Outils enseignants

> Les grilles de suivi des élèves au format modifiable suivi élèves -ateliers powerpoint-icone-7466-128

> Les matrices des différents ateliers si vous souhaitez en créer d’autres sur le même modèle : Comme c’est fait sous powerpoint, il vous suffit de sélectionner la diapositive qui vous intéresse et de la dupliquer. powerpoint-icone-7466-128

> Les polices d’écritures utilisées :

kg little swag sala de fiestas what fish died

[Production écrite / plastique CP] : Le bateau de Monsieur Zouglouglou, suite

Pour faire suite au travail de compréhension, puis de lecture ici, je vous présente la manière dont j’ai procédé pour écrire deux nouveaux épisodes.

3/ Production écrite

> J’ai profité d’un autre créneau en 1/2 classe (grâce à l’association Lire et faire lire cette fois-ci !) pour faire écrire un nouvel épisode par chacun de mes 2 groupes.

> Le travail s’est d’abord fait oralement et collectivement; il a fallu trouver un nouveau personnage (ce fut le canard pour un groupe, et le mouton pour l’autre groupe)

> Puis il a fallu construire l’épisode en trouvant des rimesEt là, stupeur !!!!!! confusion totale pour les élèves sur les rimes … Bref, j’ai fait une rapide séquence sur les rimes (avec comptines, jeux etc…) et ouf ! la notion de rime est revenue …

Avec un groupe, nous avons d’abord listé plein de mots qui rimaient avec le personnage (mouton) puis nous avons construit l’épisode avec les mots choisis.

Alors que pour l’autre groupe, la construction a été faite au fur et à mesure.

> Une fois le texte bien en tête, j’ai demandé aux élèves d’écrire l’épisode.

Certains se sont lancés tout seuls, mais pour la plupart des élèves l’aide visuelle de la structure a été nécessaire.

Travail avec les élèves prioritaires : l’élève me dicte une phrase, que j’écris sous ses yeux en espaçant bien chaque mot. Je relis doucement pendant que l’élève pointe chaque mot avec son doigt. Il redit, « relit » en montrant chaque mot. Puis il découpe chaque mot et essaye de les ordonner sur une nouvelle feuille (photo à venir).

Cette activité permet aux élèves les plus en difficulté de participer complètement à la production d’écrit et au projet de vie de la classe.

 

4/ Production plastique collective

TA DAM’ et voilà !

 prod écrit et plastique zouglouglou

> Des petites infos sur les choix :

  • Le bateau est recouvert de coques de noix collées
  • Les animaux de l’histoire sont reliés à un fil : les élèves peuvent jouer avec les personnages et les faire monter dans le bateau en racontant chaque épisode. (euh bon, sur la photo il manque le chat…il a été « décapité » lors d’un trajet retour d’une exposition…)
  • Les animaux des 2 épisodes inventés sont fixes.
  • Les épisodes inventés ont été écris à l’ordinateur (bon là, j’ai remis en page moi-même hein…) puis collés à l’intérieur des 2 grandes maisons.

 

[Prèp CP] : les phrases cadeaux – Mireille Brigaudiot

 

phrase cadeau prèp

Pour la lecture les premières semaines de CP.

Voici la fiche de prèp faite d’après le livre de Mireille Brigaudiot, et des notes prises par egedan, ma collègue.

PDF-Documents-icon

Vous êtes en cycle 2 et vous ne connaissez pas cet excellent ouvrage ??!! Filez-vite le lire…
http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=classeurdec02-21&o=8&p=8&l=as1&asins=2011709288&ref=qf_sp_asin_til&fc1=000000&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=0000FF&bc1=000000&bg1=FFFFFF&f=ifr http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=classeurdec02-21&o=8&p=8&l=as1&asins=2011709296&ref=qf_sp_asin_til&fc1=000000&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=0000FF&bc1=000000&bg1=FFFFFF&f=ifr http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=classeurdec02-21&o=8&p=8&l=as1&asins=2011708680&ref=qf_sp_asin_til&fc1=000000&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=0000FF&bc1=000000&bg1=FFFFFF&f=ifr

[Lecture CP] : Le bateau de Monsieur Zouglouglou (période 3)

> Petit rappel : en période 1, nous avons étudié et lu Marcel le rêveur d’Anthony Browne, en période 2 l’album Léo de José Aruego et Robert Kraus.

En période 3, ce fut le tour de l’album « Le bateau de Monsieur Zouglouglou« .

couv240

> Pourquoi ?

Il fait partie du dispositif « Rencontre des Lecteurs » auquel nous participons.

> Qu’est-ce donc ?

Tous les ans, tous les élèves d’un même cycle de plusieurs écoles (réseau Eclair & RRS) participent à cette rencontre. En effet, nous avons la chance d’avoir une personne ressource appelée « Brigade lecture » (par les adultes) ou « Maitresse des livres » (par les enfants). Cette collègue élabore des séquences de littérature autour d’une sélection de 4  livres (dont un recueil de poésies). Nous travaillons donc ces albums en littérature, compréhension, réécriture, projet art plastique, carnet de lecteur, mise en voix … Et nous avons aussi la méga chance de faire un cycle d’activités avec elle autour d’un des livres : pendant 5 séances, nous travaillons chacune avec une demie-classe sur tout un créneau horaire; c’est top !

Je vous ai mis l’eau à la bouche ? Avez-vous des dispositifs similaires ailleurs en France ?

 

Bon, revenons à nos moutons à notre bateau.

1/ Compréhension

Nous avons choisi de travailler cet album d’abord en compréhension la 1ère semaine de la période.

Pourquoi ? -topo Brigaudiot :

Lorsque les élèves s’apprêtent à lire un album qu’ils connaissent très bien,  » la question langagière est largement réglée, les enfants peuvent maintenant lire et faire des recherches en focalisant leurs efforts sur la question du code, de l’orthographe et de la grammaire.Les conséquences des connaissances déjà installées se définissent ainsi:*des blocs entiers de phrases seront « devinés ». Le mot « deviné » n’est ici ni juste ni faux. En effet, les enfants savent exactement ce qui est écrit à cet endroit-là et ils le disent comme du par-cœur qui correspond à l’écrit. Or nous savons que cette attitude de pré-lecteur est bonne si elle ne devient pas systématique. »

> Effectivement, on a remarqué ce phénomène sur le 1er album Marcel le rêveur (qui avait aussi été étudié en compréhension avant -d’autant qu’il s’agissait du 1er album lu de l’année scolaire). Mais en période 3, bien que l’histoire soit connue, les élèves mobilisaient le décodage avant tout.

* »le décodage sera mobilisé pour vérifier ce que les enfants « ont deviné ».

*l’activité d’anticipation va être fortement activée parce que l’histoire est connue avec précision. Là aussi, il faudra vérifier ce qui est véritablement écrit.

*l’objet album ayant été longuement manipulé, le maitre peut donner le texte sans illustration car celles-ci sot connues. Ce sera très différent avec un album découvert lors de la lecture. Ici, les illustrations, connues, peuvent continuer à jouer leur rôle d’appui cognitif. On peut laisser un exemplaire de l’album ouvert à la page que l’on est en train de travailler en lecture, à la vue des élèves… »

> Pour cette raison, nous avons choisi de donner le tapuscrit sans illustration. Pour ma part, l’album restait ouvert à la page grâce à un cintre auquel je pinçais le livre. Le cintre était suspendu au petit crochet en haut du tableau (bon, des fois, ça tombe …)

2è raison : cet album faisait donc partie de la sélection de livres pour notre rencontre des lecteurs, au même titre que La Moufle, que nous avions préalablement étudié en compréhension (période 2). Ces deux histoires sont en effet construites de la même manière (contes en randonnée), ce qui nous a permis de faire une analyse comparative des 2 contes.

2/ Lecture

bannière textes zouglouglou

> Le tapuscrit (découpé en 6 textes)

PDF-Documents-icon

 

> Les textes pour les élèves prioritaires (2 mots à lire/ retenir et une phrase par texte uniquement)

PDF-Documents-icon

> Les textes bis

PDF-Documents-icon

bannière exos zou

 

> Découverte de l’album

PDF-Documents-icon

> Exercices « de base » pour les 6 textes

PDF-Documents-icon

> Exercices pour les élèves prioritaires pour les 6 textes

PDF-Documents-icon

> Exercices pour les élèves lecteurs pour les 6 textes

PDF-Documents-icon

3/ Production écrite / plastique

à venir – explications dans un nouvel article lorsque ce sera terminé !!

 

http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=classeurdec02-21&o=8&p=8&l=as1&asins=2278049364&ref=tf_til&fc1=000000&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=0000FF&bc1=000000&bg1=FFFFFF&f=ifr http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=classeurdec02-21&o=8&p=8&l=as1&asins=2011709288&ref=tf_til&fc1=000000&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=0000FF&bc1=000000&bg1=FFFFFF&f=ifr http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=classeurdec02-21&o=8&p=8&l=as1&asins=2278064762&ref=tf_til&fc1=000000&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=0000FF&bc1=000000&bg1=FFFFFF&f=ifr

[Lecture CP]: Dans la rue (contribution de Lucie)

NEWbanière  CONTRIBUTION lucie

Il y a fort longtemps (vraiment longtemps) que j’ai reçu cette contribution de Lucie. Comme je ne l’avais toujours pas publiée, j’ai renvoyé un mail à Lucie pour savoir si elle était toujours d’accord que je publie son travail ici… je suis toujours sans réponse (peut-être que Lucie passera par ici ?? n’hésite pas à me le dire si finalement tu ne souhaites pas que ce travail apparaisse ici)

Comme je suis en plein dans la remise en page et la publication de travail de lecture CP (voir lecture de Marcel le rêveur ici, de l’album Léo ici …et encore à venir), je me suis dit que j’allais quand même  mettre en ligne son travail.

> Au départ, sa mise en page correspondait avec ce que je publiais… mais avec le temps j’ai changé de mise en page. Aussi, dans le but d’harmoniser un peu le tout, j’ai refait la mise en page (mais je tiens à préciser que la sienne au départ était vraiment très bien !)

> Il y a un type d’exercices que j’ai changé à cause d’un souci technique : ce sont les exos où il faut relier le mot à sa silhouette. J’ai téléchargé une police qui fait les silhouettes, mais lorsque je bascule le doc au format PDF, je n’ai plus la police en question (ça arrive avec des polices cursives et d’autres encore quelquefois)

Le tapuscrit

bannière textes dans la rue

PDF-Documents-icon

 

Les exercices

bannière exos dans la rue

PDF-Documents-icon

 

 

[Lecture CP] : Léo (période 2)

Voici notre travail en lecture pour la période 2, à partir de l’album Léo de José Aruego et Robert Kraus.

Le travail avait été construit par mes collègues de CP avant que je n’arrive, tout le mérite leur revient ! (coucou en passant à mes supers collègues 😀 ) j’ai juste fait la mise en page… euh et d’ailleurs, je viens d’y apporter quelques retouches par rapport à ce que nous avions donné aux élèves.

 

Le tapuscrit (découpé en 5 textes)

bannière tapuscrit 

PDF-Documents-icon Microsoft-Word-icon

 

Les textes bis (lus en alternance avec les textes de l’album)

textes bis

PDF-Documents-icon powerpoint-icone-7466-128

 

Les exercices (en 3 versions dans le fichier : version normale, version élèves « prioritaires » et version élèves « lecteurs »)

bannièreexos

 

PDF-Documents-icon powerpoint-icone-7466-128

 

http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=classeurdecol-21&o=8&p=8&l=as1&asins=2211062792&ref=tf_til&fc1=000000&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=0000FF&bc1=000000&bg1=FFFFFF&f=ifr http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=classeurdecol-21&o=8&p=8&l=as1&asins=2011709288&ref=tf_til&fc1=000000&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=0000FF&bc1=000000&bg1=FFFFFF&f=ifr